MUSICOTHERAPIE

« La musique seule est un langage universel et n’a point besoin d’être traduite.
C ’est que par elle, l’âme parle à l’âme. »
Berthold Auerbach (Écrivain allemand)

Définition selon la Fiche Métier : Fédération Française de Musicothérapie – FFM : La musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. La musicothérapie s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, et l’histoire du sujet. Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal.

LE PUBLIC
La musicothérapie s’adresse, dans un cadre approprié, à des personnes présentant des souffrances ou des difficultés liées à des troubles psychiques, sensoriels, physiques, neurologiques, ou en difficulté psycho-sociale ou développementale. Elle s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, l’histoire du sujet, les interactions entre la/les personne(s) et le musicothérapeute.

UNE SÉANCE DE MUSICOTHÉRAPIE
La démarche passe par une première évaluation qui permet de déterminer la pertinence de la thérapie, la réceptivité de l’individu à la musique et au son, et de fixer avec lui des objectifs à court terme à partir d’une approche globale de la prise en charge. Elle est parfois réalisée en association avec d’autres professionnels en relation avec le patient (psychologue, psychiatre, éducateur…)
Il existe différents types de Musicothérapie :
1) La musicothérapie active
Cette technique est utilisée pour stimuler et « déverrouiller» les patients , en grande difficulté (psychotiques, autistiques ou des personnes atteintes de maladie de Parkinson ou Alzheimer…). Elle propose des dispositifs de travail thérapeutique privilégiant la production sonore et musicale, l’improvisation voire la créativité. Les éléments musicaux (rythme, son, timbre, intensité, instruments, voix…) sont utilisés afin de permettre à la personne de s’exprimer, communiquer, créer des liens tout en accomplissant un travail de structuration identitaire.
2/ La musicothérapie réceptive
La musicothérapie réceptive centrée sur l’écoute de la musique, qui permet d’agir sur la concentration, la mémoire et les émotions. Les objectifs de la musicothérapie réceptive sont: la résolution des tensions, la recherche du plaisir, la libération de l’angoisse, la possibilité de décharges pulsionnelles, l’acceptation de soi-même et de la réalité et l’expression des émotions ainsi qu’à traiter diverses maladies psychosomatiques…

ATELIERS
La musicothérapie se pratique en séance individuelle ou collective, une fois par semaine environ : La durée d’une séance varie de 30 minutes (individuelle) à une heure et demie (en groupe) en fonction de la pathologie du patient et du plan thérapeutique établi.
Les séances de musicothérapie ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Certaines mutuelles proposent des forfaits annuels pour la prise en charge des thérapies non conventionnelles, mais elles restent rares.

https://www.francemusique.fr/actualite-musicale/la-musicotherapie-la-connaissons-nous-vraiment-1321

Musicothérapeute certifiée et inscrite dans le registre des Musicothérapeute de France. Je peux vous recevoir à mon cabinet ou me déplacer à domicile et dans les établissements. N’hésitez pas à me contacter au 06 29 88 70 98 ou par mail : mdprod69@gmail.com